La côte du Pembrokeshire, seul parc national britannique à être entièrement côtier,  se caractérise par une série de baies échancrées, ses falaises élevées et un large estuaire.
Côte du Pembrokeshire : Dépaysement au Pays de Galles
La côte du Pembrokeshire, seul parc national britannique à être entièrement côtier,  se caractérise par une série de baies échancrées, ses falaises élevées et un large estuaire.

Le Pembrokeshire a également une large dimension historique car il faisait autrefois partie du royaume de Dyfed, « terre de magie et d'enchantement »  et regorge de mégalithes préhistoriques.
C'était également le berceau de la dynastie des Tudors, qui régna sur le Royaume-Uni de 1485 à 1603.

Dans cette région, que les plus courageux pourront parcourir sur un sentier côtier, vous rencontrerez de superbes paysages maritimes, des vestiges préhistoriques et médiévaux, ainsi que des petites villes chargées d'histoire comme Tenby, enserrée dans ses remparts dominant la mer, St David's, qui possède une des plus belles cathédrales du Royaume-Uni, ou encore Pembroke dont le château, qui n'était à l'origine qu'un enclos ceint de palissades, fut achevé en 1093 ; le grand donjon (21 m de haut) avec ses murailles massives (6 m d'épaisseur à la base), en font aujourd'hui la gloire.

Le port et le front de mer de Tenby, dans la région de Pembrokeshire,  se caractérise par la jetée, les murs de protection massifs, la chapelle des Pêcheurs, les entrepôts avec, à l'arrière-plan, une harmonieuse suite de maisons géorgiennes et Regency qui remontent jusqu'au sommet de la petite falaise constituant un tableau parfait.

On change de décor avec Pentre Ifan, de ce cromlech qui domine la baie de Newport subsistent quatre grandes pierres dressées, dont trois supportent une énorme dalle faîtière. Il s'élève sur les pentes couvertes de bruyères des Presely Hills, d'où furent extraites les pierres bleues de Stonehenge, transportées ensuite par voie d'eau à partir de Newport Bay.


Pour replonger dans l'Histoire, il y a le National Wool Museum, installé dans un village qui fut naguère un des centres de l'industrie lainière. Ce musée national retrace l'histoire d'une activité qui fut d'abord familiale, avant d'adopter les méthodes industrielles.

Le château de Carew qui est à une dizaine de minutes de Pembrokeshire date du tournant du 13e s. au 14e s. Cependant, la partie la plus frappante est la superbe aile nord, commencée vers 1558 par sir John Perrot, fils putatif d'Henri VIII et de Mary Berkeley, avec ses hautes fenêtres à meneaux qui se reflètent dans l'étang du moulin. La croix celtique, proche de l'entrée du château et généreusement ornée de motifs celtiques et scandinaves, fut érigée en hommage à Maredudd ap Edwin, co-gouverneur de Deheubarth, qui mourut sur le champ de bataille en 1035.

Le moulin marémoteur de Carew (tidal mill) est le seul de ce type que l'on puisse voir au Pays de Galles. Il fut restauré à la fin du 18e s.

Depuis le port de la ville de Tenby on peut accéder à l'île de Caldey. Celle-ci fut offerte à l'ordre des Bénédictins : un monastère fut établi pour y remplacer les anciennes installations du 6e s. Aujourd'hui, une communauté cistercienne gère une crèmerie et une parfumerie sur l'île.